Activités

Mieux informer sur l'action parlementaire et la prise en compte des préoccupations des femmes


Formation de 10 journalistes pour une meilleure information parlementaire au Bénin

Cotonou : 11 Juin  2014

Depuis ce mercredi matin, une formation au journalisme parlementaire au Bénin est organisée dans le cadre du projet : « Femmes et médias, partenaires pour une meilleure gouvernance en Afrique de l’Ouest », financé par l’Union Européenne.

Le partenaire de l’Institut Panos Afrique de l’Ouest au Bénin dans le cadre de ce projet a réussi le pari de l’organisation de ce second atelier qui réunit depuis ce 11 juin des journalistes béninois choisis pour leurs intérêts pour les questions parlementaires. Mieux, la mobilisation de l’honorable député Louis VLAVONOU, connu pour son engagement aux côtés des femmes constitue une plus value pour la session qui est animée par M François AWOUDO, journaliste sénior et formateur.

Wildaf Bénin, Women in Law and Development in Africa/ Femme, Droit et Développement en Afrique-Bénin (WiLDAF/FeDDAF-Bénin) est un réseau d'ONG et de personnes physiques créé au Bénin le 18 juin 1999 qui œuvre pour la promotion des droits de la femme en utilisant une variété d'outils, y compris la loi, pour le développement durable et la paix sociale. Sa Coordinatrice Madame NADJO BOKO a exprimé sa satisfaction pour la participation des journalistes et a formulé le souhait que les trois jours de travail contribuent à améliorer l’information parlementaire et la prise en compte des questions liées aux femmes dans les productions des journalistes.

A la demande des attentes de journalistes, de nombreuses préoccupations ont été exprimées telles que :

-        Une meilleure connaissance du fonctionnement de l’institution parlementaire

-        Une meilleure compréhension de la procédure législative

-        Une meilleure compréhension des différentes formes de lois

-        La sous représentation des femmes à l’assemblée du Bénin

-        Le rôle ou la contribution du journaliste parlementaire à l’amélioration de la représentation des femmes au parlement.

-        Les difficultés à adopter les lois prenant en compte le genre (la loi sur la parité)

-        Le facile accès aux sources d’information parlementaire

-        Les genres journalistiques  novateurs pour couvrir les activités parlementaires

-        Les dispositions de la prise en compte systématique du genre dans les processus parlementaires.

Ont participé à la formation, Franck Agbégninou de la Radio Tokpa, Tobi Ahlonsou de la Presse du Jour, Nagnonhou Thibaut de La Nation, Houeto Yves du Confrère de la Matinée, Omer d’Almeida de Le Progrès, Médar Sessinou de la radio Gerdes FM, Carmen Toudonou de l’ORTB, Ibrahim Odou Nam de la radio Golfe FM, Fortuné Assogba de L’Autre Quotidien, Gbemenou de la radio Wèkè.

Le projet « Femmes et médias, partenaires pour une meilleure gouvernance en Afrique de l’Ouest » est un projet régional de l’Institut panos Afrique de l’Ouest qui est mis en oeuvre en Côte d’Ivoire, au Ghana, en Sierra Leone en Guinée et au Bénin.