Activités

Table ronde stratégique : medias face aux enjeux actuels dans le sahel


Dakar, Sénégal, Hôtel Novotel, Jeudi 12 et vendredi 13 juin 2014

« Comment aider les médias à répondre aux principaux défis en cours au Sahel. Mali, Niger et Burkina Faso ? »

Organisée par l'Institut Panos de l'Afrique de l'Ouest (IPAO) & International Media Support (IMS)

Le contexte de la tenue de cette table ronde

Au cours de la dernière décennie, l'IPAO et l'IMS ont suivi les principaux développements au Sahel occidental et la manière dont les médias sont influencés et/ou contribuent à certaines dynamiques nationales et régionales. Plusieurs défis se posent à la région : paupérisation, crise et insécurité alimentaires (accentuée par les effets du changement climatique et de la dégradation de l'environnement), le taux de chômage élevé (dans des sociétés majoritairement composée de jeunes), auxquels s'ajoutent la mal gouvernance et un niveau de corruption élevé.

Ces dernières années, la vulnérabilité sociétale et les problèmes de développement ont été davantage exacerbés par la montée du terrorisme et de l'extrémisme. La présence de groupes rebelles et armés qui sillonnent le Sahel sont à l'origine de conflits armés, entrainant une détérioration significative de la sécurité, des droits de l'homme et du processus de démocratisation.

Les médias au Sahel occidental (Burkina Faso, et en particulier au Mali et au Niger), ont été touchés par la crise qui, conjuguée à des problèmes structurels et de long terme au sein du secteur des médias, réduit leur capacité à jouer leur rôle d'observateur en vue de garantir une bonne gouvernance ou d'aider à résoudre les conflits et à combattre l'extrémisme.

Le partenariat IPAO/IMS

En 2012, l'IMS et l'IPAO ont formalisé un accord de partenariat et ont travaillé en étroite collaboration, par exemple au Mali en 2013 pour contribuer à la pacification et au dialogue intercommunautaire face au conflit en cours. Les organisations ont toutes deux une bonne connaissance de la situation du secteur des médias dans les pays respectifs. Début 2014, l'IMS et l'IPAO ont initié une analyse approfondie du secteur des médias au Mali, au Niger et au Burkina Faso (constituant le Sahel occidental) afin de documenter les défis et identifier les besoins des médias dans chaque pays et à l'échelle régionale. Des analyses par pays ont été effectuées et une synthèse des conclusions et des recommandations a été élaborée au niveau régional. Ces conclusions seront présentées et débattues avec les participants au cours de la table ronde.

La table ronde s’est fixé comme objectifs de débattre des conclusions de études pays : face aux risques plus nombreux et toujours croissants qui menacent la société, les droits de l'homme et la démocratie au Sahel, quel est le rôle des médias ? Dans quelle mesure contribuent-ils à accroitre ces risques ? Et, ou au contraire, comment  peuvent-ils les atténuer ?

Elle tentera d’identifier quel soutien peut-être apporté aux médias afin qu’ils puissent atténuer ces risques, de même que  les atouts qui peuvent être tirés de la dimension régionale (collaborations, échanges d’expériences, etc.).

Au sortir de ces moments de réflexion stratégique, des propositions d’intervention pour renforcer la capacité des médias à affronter et répondre aux risques actuels de la région, des échanges constructifs et ouverts entre participants pour alimenter un projet cohérent d’appui aux médias dans le Sahel devront avoir été faits.

Cet atelier servira de point de départ pour l’élaboration d’un projet  qui sera ensuite soumis à une recherche de financements.

Les participants

Les participants à la table ronde sont des acteurs et des experts opérant dans le domaine du développement et des médias venant du Mali, du Niger et du Burkina Faso. Il est constitué, mais sans s'y limiter, de représentants d'organes de presse sélectionnés et de bailleurs de fonds internationaux ayant des intérêts dans le secteur des médias à travers le Sahel et dans les questions liées au développement de la région sahélienne.

Présentation des institutions

Institut Panos de l'Afrique de l'Ouest (l’IPAO)

Créé en juin 2000, l’IPAO est une organisation régionale africaine non gouvernementale indépendante, qui a pour mission de démocratiser la communication, et consolider des espaces publics pour des sociétés africaines ouvertes, où les opinions des citoyens sont éclairées, et leurs voix amplifiées et entendues.

Depuis son siège à Dakar, l’IPAO mène des actions dans les 15 pays de la CEDEAO et en Mauritanie. L’IPAO appuie :

-           les débats publics et le dialogue politique sur les questions clés du développement en Afrique ;

-          la constitution de savoirs sur le développement des médias et sur les enjeux de la communication pour le développement en Afrique ;

-          la production et la diffusion de contenus médiatiques de qualité, générés par les africains eux-mêmes ;

-          le renforcement des capacités des acteurs du changement social à informer, communiquer et se faire entendre ;

L’IPAO fédère, catalyse et innove à l’échelle régionale, suscite et promeut les initiatives en matière de communication démocratique. L’IPAO est membre fondateur du « Réseau panos » qui inclut sept autres instituts indépendants : Panos Afrique de l’Est, Panos Afrique australe, Panos Asie, Panos Caraïbes, Panos Canada, Panos Londres et Panos Paris

International Media Support (IMS)

L'International Media Support (IMS) est une organisation à but non lucratif d'appui aux médias locaux dans les pays affectés par le conflit armé, l'insécurité humaine et la transition politique. Dans plus de 50 pays du monde, l'IMS contribue à renforcer le journalisme professionnel et à s'assurer que les médias puissent fonctionner dans des circonstances difficiles. L'IMS travaille en étroite collaboration avec les médias locaux et les organisations d'appui aux médias aussi bien à l'échelle nationale qu'internationale, afin d'identifier et de réagir rapidement et avec flexibilité aux besoins des médias locaux. Nous nous efforçons de traiter tous les aspects du secteur des médias, tant au niveau des lois sur les médias, de la formation professionnelle qu'à la protection des journalistes. Si vous voulez en savoir plus : http://www.i-m-s.dk/.