Activités

Les OSC du Sénégal à l'école des médias sociaux


Dans le cadre du projet « Briser le silence, lever les tabous, mieux informer sur les violences basées sur le genre en Afrique de l’Ouest », l’IPAO organise un atelier  formation aux médias sociaux destinée aux organisations de la société civile denfenseurs des victimes de violences basées sur le genre. Cette formation a lieu à Dakar du 10 au 12 Septembre 2014.

Ce projet vise le renforcement des capacités des OSC pour mieux sensibiliser le public au respect des droits des victimes de violence basée sur le genre. Il est soutenu par l’Union européenne. Spécifiquement cet atelier de formation répond au besoin de doter les  OSC de disposer d’outils adéquats pour informer le public sur ces violences, et susciter une mobilisation avec la communauté web. En effet, lorsqu’elles sollicitent les médias traditionnels, ces organisations se heurtent souvent au conformisme ambiant qui  empêche la libre expression. De plus, ces médias pour la plupart, continuent de véhiculer des clichés sur les violences basées sur le genre et accordent peu de place dans leurs colonnes aux différentes de restriction de droits qui ne sont traités que de manière anecdotique.

Depuis quelques années, l’IPAO a intensifié son programme de formation des OSC et citoyens à l’utilisation aux médias sociaux, y compris au Sénégal, avec des résultats encourageants en termes d’impact sur la veille citoyenne. Dans ce pays, pas moins de 5 ateliers ont été organisés entre 2013 et 2014.

Malgré un taux de pénétration encore assez bas (estimé à 4,5% par l’UIT, données d’Août 2012), le nombre d’internautes ne cesse de croître dans ce pays, profitant d’un service mobile en pleine expansion sur l’étendue du territoire sénégalais (2,3 millions d’internautes recensés en avril 2013, source Social Bakers). Cette nouvelle donne ouvre la porte à de nouvelles habitudes de production, et consommation de l’information. Les élections de 2012 au Sénégal illustrent bien la place désormais prépondérante de l’utilisation des réseaux sociaux pour la production d’une information citoyenne ou pour la mobilisation sociale. Dans ce paysage, où il a véritablement contribué à renforcer les capacités des acteurs clés de cet espace aujourd’hui riche en innovations et en usages, l’IPAO continue à développer un programme de formation des OSC aux médias sociaux, à la fois pour élargir la base des bénéficiaires, mais aussi pour consolider les acquis existants et ancrer ce réflexe de production, alimentation et mise à jour de ces supports comme outil dans le plaidoyer.

 Dix organisations seront formées et veront leurs capacités renforceés à la création de blog et utilisation des nouveaux médias en vue de partager les informations avec toute la communauté web.

 Personne contact : Fidèle Guindou fguindou@panos-ao.org