Activités

Le Témoignage Oral s'exporte en Guinée


Le projet « Reporters des frontières-Vers un réseau africain de journalistes, professionnels et citoyens, spécialisés sur les questions migratoires » soutenu par l’Union Européenne, et mis en œuvre par l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO) offre l’opportunité aux producteurs et productrices de radios communautaires de la Guinée, d’apprendre à utiliser la méthodologie du Témoignage Oral.

Du 4 au 8 Aout 2014 à Conakry, la technique pour faire parler les sans voix sera le contenu d’une formation au profit de 08 producteurs.

Le projet conduit par l’IPAO vise à encourager l’implication des médias et des citoyens dans la production et la diffusion régulière d’une information rigoureuse, critique, professionnelle, plurielle, et surtout alternative sur les questions migratoires en Afrique de l’Ouest.

 Egalement marquée par l'émigration illégale, la Guinée dispose depuis un certain temps d’un ministère chargé des guinéens de l'étranger qui est chargé entre autres de la réinsertion de tous les compatriotes expulsés d’autres pays. Le focus de ce pays sera sur les liens entre migration et développement mais traitera également des réfugiés africains en Guinée dans leurs relations avec leurs parents restés au pays, leurs apports et leurs influences socioéconomiques.

 Participeront à la formation des producteurs de la Radio Rurale  de Labe en raison de sa proximité avec le Sénégal, de la Radio Rurale de Kankan située à la frontière avec le Mali et qui couvre toute la Haute Guinée, de la Radio Rurale de N'zérékoré qui couvre les frontières avec le Libéria et la Cote d'ivoire et également de la RTG (radio télévision nationale) qui a une couverture sur toute l'étendue du territoire National.

 A la fin de la formation, les participants ont une bonne compréhension des thématiques prises sur les migration en Guinée; Ils ont une bonne compréhension et une bonne maîtrise des techniques de collecte de données sous forme de témoignages auprès des migrants et des membres de leur famille; Ils sont capables de traiter ces sujets selon des angles diversifiés à partir de témoignages collectés auprès des migrants ainsi que leur famille et auprès de différentes sources avisées; Ils sont capables d’utiliser le matériau collecté auprès des personnes ressources (migrants, famille de migrant, responsables) pour produire des programmes avec des angles de traitement différenciés.

 Le but de cette formation étant de produire et diffuser en direction du public une information pertinente sur les questions migratoires, elle sera suivie d’une campagne de production de trois mois. Au cours de cette période, chaque radio produira au moins 6 émissions sur la base des témoignages oraux et sur les thématiques développées.  L’IPAO procédera à la mise en ligne des productions sur la plateforme multimédia www.panos-multimedia.org  

 Le CECIDE partenaire du projet en Guinée inscrit ses actions dans la promotion et la protection des droits humains. Créé en octobre 2000, il a participé à la réalisation en 2007, de l’étude de l’UE sur le profil migratoire de la Guinée et du Programme d’Appui aux Initiatives de la Société Civile pour des Capacités Humaines Accrues (AISCHA). Le CECID est responsable de la mobilisation des médias, de l’organisation de l’atelier, de l’identification des personnes ressources et du suivi de la campagne de productions.

La formation est faite par le coordonnateur de l’Unité Editoriale Multimédia de l’IPAO Hyppolite DOSSOU YOVO

Personnes contact : Kamal Moustapha Kébé : mkebe@panos-ao.org  ; Fidèle Guindou fguindou@panos-ao.org