Activités

Vers un réseau africain de journalistes, spécialisés sur les questions migratoires


L’IPAO organise du 25 au 29 Août 2014 à Abidjan  deux  ateliers, une formation thématique destinée à 20 journalistes et une formation au journalisme d’investigation pour 8 journalistes mainstream.

Ce projet régional conduit par l’IPAO  au Niger, en Guinée, en Côte d’Ivoire, au Nigéria et au Ghana vise à encourager l’implication des médias dans la production et la diffusion régulière d’une information rigoureuse, critique, professionnelle, plurielle et surtout alternative sur les questions migratoires en Afrique de l’Ouest.  Le projet « Reporters des frontières- vers un réseau africain de journalistes, professionnels et citoyens, spécialisés sur les questions migratoires » est un projet soutenu par l’Union Européenne. En dépit du développement des TIC et des médias, le traitement des questions migratoires reste encore marginal par rapport aux autres questions. Un travail journalistique peu fouillé dans le traitement des questions migratoires… et cette situation s’explique en partie par les capacités souvent limitées , par exemple au niveau local, les radios communautaires, peu outillées et structurées, peinent à prendre en charge les préoccupations des populations liées aux migrations et à relayer les voix des migrants ;  à l’échelle nationale, les journalistes professionnels (mainstream) qui auraient pu aider au relai produisent encore très peu d’informations exhaustives sur les impacts et enjeux migratoires. La formation se déroulera en deux parties, une première partie thématique,  va porter  sur les instruments et mécanismes juridiques de la CEDEAO et de l’Union Africaine relatifs aux migrations comme le droit des migrants, la mobilité humaine, la spécificité de la migration dans le pays, la gestion des flux migratoires dans l’espace CEDEAO. La seconde partie sera une formation au journalisme d’investigation.

  Les 20 médias seront sélectionnés par nos partenaires pays en fonction des critères établis  par l’IPAO (12 mainstream et 8 radios communautaires). Ces 8 radios communautaires avaient déjà bénéficié d’une formation en techniques de témoignage oral d’où la nécessité de renforcer ces acquis. Cette formation en investigation sera suivie d’une Campagne de production d’une durée d’un mois faite par les 8 médias ayant bénéficié de la formation au journalisme d’investigation. 

 

Personne à contacter          Moustapha Kémal KEBE

+221/ 33 849 16 67   mkebe@panos-ao.org