Activités

Atelier de reflexion et d'échange sur l'accès à l'information en Guinée


Un séminaire s’est ouvert le mercredi 18 février 2015 dans les locaux de la Maison de la presse en Guinée sur l’accès à l’information et les radios communautaires en Guinée. La cérémonie d’ouverture a été présidée par M. Kalifa Condé représentant la Présidente du Conseil National de la Communication (CNC), en présence de M. Alassane Eric Thiam, magistrat, ancien ambassadeur et de Mme Sophie Picavet Conseillère politique de la Délégation de l’Union Européenne, de Libasse Hane chargé des projets Gouvernance, représentant la Directrice de l’IPAO, et Kabinet Cissé Directeur exécutif du CECIDE. Le ministère des affaires sociales s’est également fait représenter.

Cet atelier de réflexion et d’échanges entre médias, OSC et décideurs est organisé par l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO) en partenariat avec le Centre du Commerce International pour le Développement (CECIDE) dans le cadre du projet intitulé « Femmes et médias, partenaires pour une meilleure gouvernance en Afrique de l’Ouest » avec l’appui de l’Union Européenne. Ce projet qui est mis en œuvre au Bénin, Côte d'Ivoire, Ghana, Guinée, et Sierra Leone a pour objectif global de renforcer les synergies inter pays et / entre journalistes et OSC (notamment de femmes) pour accroître la participation politique des citoyens, leur contrôle sur l’action publique et la redevabilité des élus en Afrique de l’Ouest).

 Le séminaire a pour objectifs d’éclairer et sensibiliser les acteurs de la Guinée sur les limites identifiées dans le cadre juridique sur l’accès à l’information, le régime des radios communautaires et la promotion de l’équité des genres par les médias. En clair, il s’agit d’offrir un espace de discussion et réflexion pour la formulation de propositions visant à améliorer la situation au regard des problèmes ci-dessus.

Faire connaître et promouvoir les normes et bonnes pratiques qui existent dans la région ou en dehors, en matière d’accès à l’information, d’organisation du régime des radios communautaires  et de genre dans les médias. Définir, avec les acteurs les plus pertinents de la Guinée, un ensemble de recommandations ou actions à mener en matière de plaidoyer dans chacun de ces domaines, et identifier des responsables/institutions chargées de plaider pour ces actions ; ou auprès de qui plaider.

Une étude a été menée en 2014 en Guinée sur l’accès à l’information, le cadre juridique et réglementaire des médias, en particulier des radios communautaires et la prise en compte du genre dans les médias (la représentation des femmes dans la profession, dans les médias et dans les organisations professionnelles) révèle un certain nombre de questions que le présent séminaire propose à la discussion des participants.

Une déclaration finale des acteurs est prévue à la fin de l’atelier le vendredi 20 février.